[Bloomifesto] Bien s’orienter, ça s’apprend

Et si on ne travaillait plus seulement pour gagner de l’argent mais pour s’accomplir et donner notre meilleure contribution ? Et si on pouvait tous trouver notre place ?

Bloomr s’engage pour rendre cela possible. Et vous ?

Pourquoi devrait-on se couper en deux ? Dans la vie on passe au moins autant de temps éveillé avec nos collègues, nos collaborateurs, nos boss, nos clients, nos partenaires… qu’avec nos familles et amis.

Dans notre vie privée, on choisit nos loisirs, on choisit les causes auxquelles contribuer, et on s’implique avec joie et courage, naturellement.
De la même façon, le travail peut-être une source d’épanouissement formidable et unique si on parvient à se construire un parcours qui nous correspond.

Dans cette aventure, la quête de sens est au coeur de toutes les aspirations : “Pour quoi je travaille ? Et pour qui ?”
Tout ce temps et cette énergie devraient être mis au service de quelque chose qui nous fait vibrer et qui nous tient à coeur. C’est une quête aussi passionnante que complexe.

Les codes du travail ont changé. Le CDI vivrait ses dernières heures. Finies les carrières linéaires. Même le diplôme le plus prestigieux ne protège plus contre le chômage. La technologie a bouleversé l’écosystème des métiers, de nouveaux modes de travail apparaissent. La frontière vie pro / vie privée est devenue un espace à conquérir et de plus en plus de personnes optent pour une vie professionnelle à plusieurs casquettes. Parfois par choix, parfois par nécessité.

Aujourd’hui, piloter son avenir (voire son présent) professionnel tout en restant centré est un jeu d’adaptation en temps réel, presque devenu un art. Personne n’y est préparé.
Le jeune de terminale qui doit émettre jusqu’à 24 voeux post-bac navigue à vue, l’étudiant se retrouve perdu face au marché de l’emploi, souvent bien loin de la réalité qu’on lui a enseignée.

Entre manque de repères et information pléthorique sur le web, entre les injonctions familiales et le regard des autres… Comment rester soi-même et faire le bon choix ? En attendant la réponse, beaucoup se sentent passer à côté de leur vie professionnelle et peinent à trouver leur place.

Tous se posent les mêmes questions : “De quoi ai-je vraiment envie ?” “Quel sens donner à ma vie professionnelle ?” “Comment trouver ma voie ?” “Pour quel métier suis-je fait ?”

Il n’y a pas de recette miracle, pas de test ou de boule de cristal qui permettrait de découvrir en quelques secondes la bonne direction à prendre. C’est un processus qui peut prendre du temps, et demande de la persévérance. Un projet professionnel se mûrit, se façonne au quotidien pour s’adapter à la singularité de celui qui le construit. C’est cet ensemble de petites prises de conscience, de changements de point de vue, de rencontres, d’expériences, d’échecs aussi, si on en tient compte, qui permettent d’affiner nos décisions au fur et à mesure, et de développer notre compétence à nous orienter, à nous adapter à l’environnement mais aussi à la personne que l’on devient, et ce à n’importe quelle étape de son parcours professionnel.
Ce n’est pas une course contre la montre mais l’aventure de toute une vie où le voyage importe plus que la destination.

Pour toutes ces raisons, pour favoriser l’épanouissement au travail du plus grand nombre et à tous les âges, il nous semble urgent d’accompagner ceux qui construisent leur parcours professionnel. Eh oui, bien s’orienter, ça s’apprend.

Apprendre à bien se connaître

Chacun a quelque chose d’unique à offrir. Pour libérer son potentiel, l’enjeu est de le découvrir par un travail d’introspection, de savoir être à l’écoute de ses envies profondes, et de trouver l’environnement qui révèle totalement ce potentiel et le mette au service d’un projet qui a du sens pour soi.
Pour cela, il faut apprendre à se poser les bonnes questions, à explorer ses envies et à aiguiser son instinct.

Apprendre à faire des choix

Il est facile de se laisser paralyser par l’idée qu’il faut impérativement prendre la bonne décision dès le départ. En réalité, il n’y a pas une seule route possible. Un parcours professionnel se construit autour d’une multitude de décisions. Apprendre à faire des choix et à passer à l’action est crucial pour tracer son propre chemin.

Apprendre à expérimenter

Pour tracer un chemin qui a du sens, il faut souvent avancer par tâtonnement. Explorer, expérimenter, tester…et tirer des enseignements de chacune de ces expériences, de chaque rencontre. Certaines expériences seront plus positives que d’autres, mais qu’importe. C’est la somme des expériences qui fait la beauté d’un parcours.

Apprendre à rebondir

Il y aura forcément des moments où l’on (re)fera fausse route. C’est pourquoi il est aussi bon de prendre le temps de regarder ce qui s’est passé et en tirer un enseignement. Le plus embêtant n’est pas d’échouer, mais de refaire la même erreur plusieurs fois, non ? Apprendre à s’adapter, à gérer les transitions avec agilité et à rebondir en cas d’échec, de chocs, de bifurcations, c’est ça qui compte.

Apprendre à saisir les opportunités

Dans la vie, les choses se déroulent rarement comme on l’avait imaginé. L’inattendu, c’est aussi ce qui fait la richesse d’un parcours. Rester souple, curieux, créatif et ouvert aux opportunités et aux rencontres, trouver les façons qui nous correspondent de mettre à profit nos forces et avancer en créant notre propre chemin, c’est construire sa liberté.
Apprendre à naviguer dans le monde du travail, à anticiper ses évolutions, à décrypter ses codes pour bien cerner toutes les possibilités qu’il offre et saisir celles qui nous correspondent le mieux, c’est s’offrir un terrain de jeu immense.

Apprendre à apprendre

Les évolutions ultra-rapides du monde du travail rendent certaines compétences obsolètes, et des besoins qui n’existaient pas il y a un an émergent en force. Pour rester dans le circuit, et être capable de bifurquer avec agilité, il faut apprendre à se former continuellement.

Apprendre des autres

Une des meilleures façons d’en savoir plus sur un métier ou un domaine c’est de discuter avec ceux qui baignent dedans et de s’inspirer du parcours et de l’expérience des autres.

Apprendre à avoir confiance

Les plus gros obstacles sont souvent ceux qu’on se pose à nous-mêmes et qui nous empêchent d’avancer. Choisir l’optimisme et cultiver la confiance en soi et en l’avenir permet de lever les barrières et d’avancer sereinement. Relâchons la pression de trouver sa voie à tout prix, vite, vite, vite, sans plus attendre pour envisager cette quête avec sérénité, en s’écoutant soi sans se comparer aux autres, en s’autorisant à oser et à se tromper, en allant à son rythme, et surtout, en prenant du plaisir dans le cheminement.

En adoptant ces réflexes et attitude positifs, nous sommes tous à même de tracer un parcours professionnel porteur de sens. Mais le challenge reste de taille, d’où l’importance d’être bien accompagné.

La philosophie Bloomr

Le rêve de Bloomr est de faire en sorte que personne ne soit laissé sur la touche. Nous voulons guider, inspirer, conseiller pour que chacun, à tout âge, puisse avoir les cartes pour se construire une vie professionnelle épanouissante. Nos ingrédients : une approche positive, rassurante, humaine et des services inspirants et accessibles.

Nous croyons aussi à la force du collectif pour opérer un changement de société. Entreprises, écoles, éducation nationale, parents, professionnels de l’orientation : nous avons tous un rôle à jouer pour préparer ensemble les pros d’aujourd’hui et de demain aux changements du monde du travail, leur fournir les outils adaptés et permettre à chacun de tracer son parcours. Partage collaboratif, transmission et générosité collective sont des valeurs inscrites dans l’ADN de Bloomr.