[Dossier Talents] Reconnaitre ses talents, un exercice difficile

[Ceci est le troisième article de notre Dossier Talents.]

Identifier tes talents est souvent une des étapes les plus difficiles de la réflexion sur toi et sur ton potentiel.

Parce qu’ils te semblent naturels

Un talent relève de ce que tu fais avec aisance, spontanément, sans y penser. C’est ce qui vient tout seul, qui te semble normal. Par exemple, ça peut être ta tendance à te plier toujours en quatre pour rendre service aux autres tout en trouvant ça naturel parce que “ça te fait plaisir”.
En conséquence, tu peux parfois passer à côté d’un talent parce qu’il te semble tellement banal que tu ne le reconnais pas comme tel.

C’est là qu’intervient le regard des autres qui peuvent servir de miroir pour révéler efficacement les pépites qui se trouvent en toi.

Parce que tu n’as pas l’habitude de mettre en avant tes forces

Notre culture ne nous encourage pas à voir le meilleur en nous, mais plutôt à repérer et à pallier nos faiblesses. A l’école, on t’a sûrement inculqué qu’il fallait avoir de bons résultats dans toutes les matières et donc travailler dur à combler tes lacunes pour atteindre un niveau homogène.

Le problème c’est que cette injonction n’incite pas à développer l’excellence mais pousse plutôt à la médiocrité. Plutôt que de focaliser ton énergie pour exceller dans certaines matières quitte à avoir quelques faiblesses, tu vas la dépenser à rattraper ton retard là où tu as les plus mauvais résultats pour atteindre la moyenne sans avoir de temps à consacrer à parfaire ton niveau dans les domaines où tu es bon(ne). Avoir conscience de ses limites est utile, mais pas tant pour les combattre sinon pour éviter les situations qui t’y confrontent et consacrer ton énergie à développer tes forces.

L’idée de mettre en avant tes forces te dérange peut-être, parce qu’on t’a sûrement appris que la modestie et l’humilité sont des vertus et que se mettre en avant est une preuve de vanité. Du coup, tu t’es habitué.e à repérer les aspects négatifs, à te comparer aux autres, en oubliant de réfléchir à ce que tu apportes de positif.

Être capable de faire valoir tes talents n’est pas un signe d’arrogance, cela te permettra de te concentrer sur tes atouts et d’être le plus utile possible aux autres.

Parce que l’environnement joue un rôle déterminant

Pour identifier un talent, encore faut-il avoir l’occasion de s’en servir. Comment repérer que tu es un as de la planification de voyages si tu n’en as jamais organisé de ta vie ?
Le talent fait partie de ton potentiel “brut” et c’est l’expérience qui va servir de révélateur. C’est en le mettant en action que tu pourras réaliser que tu l’as en toi.
Cela signifie que tu peux découvrir tes talents à tous les stades de la vie, au fur et à mesure que tu expérimentes de nouveaux domaines.

L’environnement dans lequel tu évolues, les activités auxquelles tu as accès, le milieu dans lequel tu as grandi, ta culture, ton éducation, les valeurs familiales sont autant d’éléments qui ont orienté tes expériences et influent donc considérablement sur l’identification et l’utilisation de tes talents.
Tu auras certainement plus de facilité à identifier tes talents si tu as été au contact d’expériences variées.

Parce que tes idées reçues et tes croyances te bloquent peut être

Souvent, ce sont nos croyances et nos peurs qui entravent le repérage, l’appropriation et l’expression de nos talents.

Stéphanie Dieutre l’explique bien:

“Ce qui nous empêche d’exprimer nos talents c’est la notion de croyance limitante c’est-à-dire les messages qu’on a intériorisés et qui viennent faire frein à l’expression de ses talents. (…) Par exemple la distribution des rôles dans une famille. J’ai un frère artiste, donc le créatif c’est lui. Je n’ai pas le droit d’aller sur ce terrain-là parce que c’est le sien et je prendrais des risques à me mesurer à lui. “

Voici quelques croyances qui reviennent souvent :

  • Si je base mon orientation sur mes talents, je ne gagnerai pas beaucoup d’argent
  • Mes talents n’ont aucune utilité
  • Je ne suis “bon.ne” à rien
  • Mon talent n’a rien à voir avec le monde du travail
  • Ce talent, ce n’est pas moi, ça ne me ressemble pas
  • Que va-t’on penser de moi si je mets mes aptitudes en avant ?

Identifier ces idées reçues et tenter de les dépasser peut donc t’aider à faire sauter quelques verrous et à ouvrir les yeux sur tes talents.

Les peurs, les doutes, les pressions sociales et internes sont autant de freins à la découverte de ses talents. Elles sont naturelles, présentes chez chacun d’entre nous, mais apprendre à les dépasser, est une étape nécessaire pour voir le positif en soi, reconnaître et accepter ses talents et affirmer son unicité et sa valeur. Comme un muscle oublié qu’il faut remettre en marche.


TOUS LES ARTICLES DU DOSSIER TALENTS