Activer son audace : oser foncer

L’audace est ce désir qui porte un homme à braver, pour accomplir une action, un danger redouté par ses égaux – Spinoza

Traverser l’Atlantique à la rame comme Maud Fontenoy en 2003…
Adopter le pantalon, pièce jusque là réservée aux hommes, comme Coco Chanel dans les années 20…
Inventer le smoking pour femmes comme Yves Saint laurent en 1966…
Concevoir l’architecture controversée du centre Pompidou à Paris, symbole de la modernité, comme Renzo Piano et Richard Rogers en 1977…
Redonner le pouvoir aux salariés et assouplir la hiérarchie comme Jean-François Zobrist, pionnier de l’entreprise libérée en 1983…
Oser dire qu’on considère que la qualité du service fourni au client par son entreprise n’est pas à la hauteur de sa promesse et proposer des solutions pour l’améliorer…
Pousser la porte du bureau de la RH pour lui dire qu’on pense qu’on pourrait vraiment cartonner à ce poste de commercial qui vient de se libérer, même si en temps que responsable qualité, ça ne saute pas aux yeux…

C’est tout ça, l’audace.

S’il fallait résumer l’audace en un seul verbe, ce serait donc “oser”.
Oser agir.
Oser faire différemment.
Oser sortir de sa zone de confort.
Oser s’affirmer.
Oser se démarquer.
Oser défendre ses valeurs et dire non.
Oser écouter son intuition.

Et oser faire tout cela malgré tout ce qui pourrait venir entraver notre élan.

L’audace, un initiateur d’action

L’audace, c’est le feu intérieur qui te pousse à sortir des sentiers battus, à laisser libre cours à tes idées folles pour oser l’inhabituel, l’inédit, ce que personne ne s’est autorisé à tenter auparavant parce que cela semblait trop risqué ou ardu. C’est oser surprendre, inventer de nouvelles règles, de nouvelles façons de faire, de penser ou d’agir.

L’audace, c’est t’affranchir des codes établis, du conformisme et des idées reçues, briser la norme en faisant fi des qu’en dira t’on.

C’est chaque fois que tu prends les devants, et que tu oses prendre des risques sans te laisser paralyser par la peur de l’échec, du jugement des autres ou des conséquences pas forcément plaisantes qui pourraient en découler.

C’est savoir rester fidèle à toi même, faire respecter qui tu es et faire savoir ce que tu penses, sans chercher à tout prix à plaire ou à rentrer dans les rangs, quitte à déranger.

C’est prendre ta vie en main pour suivre tes envies et ton instinct, pour avancer vers tes rêves, pour te réaliser.

Bref, l'audace, c’est être capable de repousser tes propres limites pour te dépasser et foncer. Click To Tweet

Mais pas foncer tête baissée, quel que soit le danger. L’audacieux n’est pas une tête brûlée, un imprudent, un téméraire.

Prise de risque mesurée

Pour être durable et fructueuse, l’audace doit être une prise de risque mesurée, réfléchie et maîtrisée. Ça n’a rien à voir avec insulter son boss en réunion d’équipe parce qu’on pense qu’il fait tout de travers, ou s’aventurer dans la jungle amazonienne sur un coup de tête, en claquettes et chapeau de paille, sans rien y connaître à la faune et la flore qui s’y trouve.

L’audace est un choix intelligent : celui de la façon la plus innovante et adaptée d’arriver à ses fins. Un choix en toute connaissance de cause, après avoir pesé le pour et le contre, même lorsque cette “pesée” ne prend qu’un quart de seconde.

La frontière entre audace et témérité est parfois ténue, seules les retombées permettant de distinguer l’une de l’autre. L’audace de certains visionnaires serait-elle aussi reconnue s’ils n’avaient jamais connu le succès ?

Faire preuve d’audace demande un certain cran, parfois même du culot, pas mal d’intelligence pour ne pas qu’elle se transforme en témérité et une dose de confiance en soi.

Les bienfaits de l’audace

Si tu veux apprendre à être plus audacieux.se, tu vas avoir l’occasion de réfléchir à comment tu as envie de te positionner dans la vie.
Est-ce que tu veux rentrer dans le moule ou oser en sortir ?
Est-ce que tu préfères faire ce qu’on te dit et suivre le courant ou est-ce que tu acceptes de remettre en question le statu quo ?
Est-ce que tu es prêt.e à repousser les limites de ta zone de confort, à sortir des clous et à casser tes habitudes ou rester à l’abri et au chaud dans ton cocon ?

Plus qu’une qualité, l’audace est une attitude, un état d’esprit. Click To Tweet

Vivre avec audace pousse à aborder la vie avec un oeil différent. C’est une façon d’envisager chaque situation en te demandant “qu’est-ce que je peux faire de différent pour l’améliorer ?”.

L’audace t’incite à rester curieux et à l’écoute de ce qui se passe autour de toi, et à considérer un obstacle ou une difficulté comme un défi, comme l’opportunité de résoudre un problème avec créativité.

Faire preuve d’audace, c’est accepter de prendre ta vie en main, sans te laisser endormir par la routine. C’est éteindre le pilote automatique pour reprendre les commandes.

C’est une superbe façon de grandir et de progresser. En expérimentant, tu testes tes compétences, tu repousses les limites de tes capacités.

Ça veut aussi dire apprendre à lâcher prise, sans chercher à toujours tout contrôler. Comme quand on saute à l’élastique, il y a toujours un moment de chute libre avant de sentir l’élastique qui nous retient. Ce n’est pas un saut dans l’inconnu pour autant. Comme pour le saut à l’élastique, on assure ses arrières avant de se lancer. Mais il y a toujours cette part d’incertitude, une certaine prise de risque. Est-ce que je suis bien accroché.e ?

Finalement, l’audace met du piquant dans ta vie en y ajoutant un zest d’excitation, en te faisant sentir vivant.e et en te faisant vivre des expériences riches et mémorables.

Alors, prêt.e pour l’audace ?