Nourrir sa créativité : les 6 chapeaux de De Bono pour sortir de ses schémas de pensée

Lorsqu’on cherche des idées nouvelles ou des solutions aux problèmes que l’on rencontre, chacun utilise un mode de pensée par défaut. Inconsciemment, on passe l’information que l’on capte au tamis de nos croyances, nos émotions, nos opinions, notre jugement, notre expérience, de sorte qu’on ne tient pas compte d’éléments précieux qui pourraient nous permettre d’être plus créatifs.

C’est parfois très utile, parce que c’est ce qui nous permet d’aller vite et d’être performants dans nos prises de décisions de tous les jours.

Mais du coup, on n’est réceptifs qu’à certains aspects d’un problème. Au final, enfermés dans ces schémas, on imagine toujours le même type de solutions, on reproduit ce qui a fonctionné par le passé, et on s’auto-censure en écartant les idées qui heurtent notre mode de pensée habituel.

Une personne très pessimiste aura par exemple du mal à proposer une critique positive, un grand intuitif à se baser sur les faits, une personne très rationnelle à laisser libre cours à ses émotions…

Dans les années 60, Edward de Bono a développé le concept de pensée latérale, ainsi qu’une méthode pour générer des idées nouvelles : la méthode des six chapeaux de la réflexion.

Pour De Bono, si on essaie de résoudre un problème en suivant un raisonnement logique (ou une pensée “verticale”), on se contraint à des propositions réalistes et sensées.

En utilisant la provocation, on peut laisser libre cours à son imagination et à son grain de folie. Click To Tweet

Viendra ensuite le temps de rationaliser tout ça.

La pensée latérale consiste à stimuler la créativité en prenant de la hauteur, pour explorer un sujet à partir d’angles de vue différents et sortir de ses schémas de pensée classiques.

L’utilisation des six chapeaux permettent de séquencer la réflexion, en laissant tour à tour libre cours à la logique, aux émotions, aux peurs, à l’optimisme, etc.

La méthode de créativité De Bono permet de s’autoriser (voire de 's’obliger') à penser autrement Click To Tweet

Cette méthode peut être utile pour redéfinir un problème et l’envisager avec plus de recul, pour trouver des alternatives à la façon habituelle de faire les choses, pour prendre des décisions ou encore pour créer un nouveau produit ou concept.

Très utilisée dans des séances de créativité en groupe, elle peut aussi être efficace pour mener une réflexion seul.e.

La méthode des six chapeaux de la réflexion : comment ça marche

Comme son nom l’indique, la méthode d’Edward De Bono se centre autour de six chapeaux. Chaque chapeau représente un mode de pensée, symbolisé par une couleur. Le principe est d’utiliser ces chapeaux pour se projeter successivement dans la peau d’une personne fonctionnant selon chaque mode de pensée.

En groupe, on distribue les chapeaux aux participants, chacun étant assigné un mode de pensée.
En solo, on porte les chapeaux tour à tour pour jouer chaque rôle.

methode 6 chapeaux de bono

Télécharger le PDF de l’explication des 6 chapeaux de bono

Le déroulement de la réflexion

En groupe ou seul, on choisit d’abord l’ordre d’utilisation des chapeaux, en fonction de la situation et de l’objectif de la séance de réflexion (solution à trouver, idée nouvelle, tri d’idées, etc).

Ensuite, on “donne la parole” à chaque chapeau, successivement, dans l’ordre déterminé. Le chapeau bleu est chargé de faire respecter cette ordre.
Il est conseillé d’attribuer des temps impartis pour chaque chapeau, pour assurer une séance relativement courte.

Séquences possibles selon les objectifs

Voici quelques exemples de séquences, qui répondent à des objectifs différents.
Pour suivre cette méthode individuellement, on peut tout noter par écrit.

Générer des nouvelles idées

1/ Bleu : on pose le problème
2/ Blanc : ce que je sais de la situation – Faits et données
3/ Vert : brainstorming d’idées
4/ Jaune : évaluation positive et critique constructive de chaque idée
5/ Noir : identification des risques et inconvénients, des faiblesses
6/ Rouge : quels sentiments provoque chaque idée ? Qu’est ce qui me fait envie ? Que me dit mon intuition ?
7/ Bleu : on synthétise et on définit un plan d’action

Améliorer une idée ou une façon de faire ou évaluer une idée :

1/ Blanc : données et indicateurs de performance
2/ Noir : ce qui ne va pas avec l’idée actuelle
3/ Jaune : ce qui fonctionne avec l’idée actuelle
4/ Rouge : ce que l’instinct nous dit
5/ Vert : trouver de nouvelles idées
6/ Bleu : synthèse, évaluation des idées et plan d’action

Prendre des décisions

1/ Blanc : quels sont les faits ? qu’est ce que je sais ?
2/ Vert : quelles sont les solutions possibles ?
3/ Noir : quels sont les risques liés à chaque solution ?
4/ Jaune : quels sont les bons côtés de chaque solution ? Comment mettre chaque solution en oeuvre ?
5/ Rouge : comment je me sens, qu’est ce que mon instinct me dit ?
6/ Bleu : quelle est la solution retenue ?

Un bon début pour se familiariser avec cette méthode est de tenter de porter le chapeau qui semble le plus opposé à notre mode de pensée habituel. Par exemple, le blanc si on se base beaucoup sur son instinct habituellement, le rouge si on est très logique et rationnel, le noir si on respire l’optimisme, le jaune si on voit tout en noir…